Doit-on s’allier, ou non, contre les GAFAM ?

Faut-il essayer d’aller contre les GAFA(M) ou plutôt suivre le mouvement de ces géants de la donnée, qui entraînent tout sur leur passage ?

Sans être partisan, je considère qu’il est certainement dommage de se priver de la force de frappe que représentent ces majors dans leur secteur, des outils efficaces qu’ils sont capables de produire, des innovations qu’ils mettront à disposition de notre monde de demain. Je n’en suis pas moins terrifié par ce que ces sociétés seraient capables de faire de nous, faibles humains, lorsqu’ils détiendront tout de nos données personnelles.

Comme cela est dit dans l’article des Echos, « en théorie, la loi Macron impose […] aux entreprises assurant un service public de transport la diffusion dans un « format ouvert » de leurs données. […] Cette politique d’open data vise à favoriser l’innovation et la création de nouveaux services. » mais les décrets d’application ne sont pas publiés. Dans les faits, rien n’est donc obligatoire.

Alors, doit-on faire barrage aux 4 (5?) géants d’Internet ? Doit-on dépenser de l’énergie et du temps à protéger l’accès à nos données ? Doit-on tenter (en vain ?) de ne pas favoriser les fameux GAFA(M) ? Ou plutôt devrait-on se contenter d’un système totalement ouvert qui laisserait ainsi libre cours à la créativité de nos entreprises ?

via Data : la SNCF, la RATP, Transdev et Blablacar s’allient pour contrer Google

via Google Maps veut aider les Parisiens à trouver une place de parking

mdesiderio

Fondateur de MILLE407 SAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *