Visite de l’entreprise LECAMUS, au Pôle de Réparation et de Construction Navale du Grand Port Maritime de La Rochelle

Ce vendredi 14 février 2020, les élèves inscrits en Licence 2 dans le cursus de Mineure « Economie Portuaire & Maritime » de l’Université de La Rochelle ont été accueillis par Monsieur Maxime LEGENDRE, dirigeant de la société LECAMUS, sur le site du Pôle de Réparation et de Construction Navale (PRCN) du Grand Port Maritime de La Rochelle.

Nous remercions Maxime LEGENDRE de son accueil chaleureux, du temps qu’il a bien voulu nous consacrer pour cette visite et de tout ce qu’il a partagé avec les élèves sur les multiples métiers de la construction et de la réparation navale.

Cette visite a été l’occasion d’une présentation de l’activité de la société LECAMUS, acteur historique rochelais de la chaudronnerie et de la mécanique navale. L’entreprise se diversifie et construit désormais des navires, d’une part en réalisant en direct toutes activités de son périmètre de compétence et d’autre part en assurant un rôle de pilotage de projet (maîtrise d’oeuvre) des autres corps de métiers qu’elle intègre dans la phase de construction.  

Nous avons également eu la possibilité, lors de cette visite, de pouvoir approcher les formes de radoub du PRCN et montrer aux élèves comment les navires sont mis à sec pour leurs grands entretiens périodiques. L’immensité de l’infrastructure a impressionné et Maxime LEGENDRE a mis en perspective la taille des formes de radoub rochelaises, au regard des plus grandes cales sèches ailleurs en France : 176 m par 22 m environ à La Rochelle, contre plus de 400 m x 80 m à  Marseille, à Saint Nazaire et Brest.

Nous avons enfin eu l’immense joie de visiter le Belem, navire mythique appartenant aujourd’hui à la fondation Belem. Nous avons été guidés sur le pont du navire en réparation par son commandant, Monsieur Aymeric GIBET. 

Cette visite a permis aux élèves d’appréhender les métiers de la réparation et de la construction navale, et de constater que nos entreprises peuvent recevoir tous types de navires : plaisance (un catamaran a été mis à l’eau grâce à l’élévateur 350 tonnes du PRCN pendant notre visite), pêche (des navires étaient à sec sur les terre-pleins), yachting (un yacht était à quai, en phase de réparation), commerce, et même des navires classés monuments historiques (le Belem) ! Une visite riche et appréciée. Un grand merci à tous ceux qui ont permis qu’elle se réalise. 

Matthieu DESIDERIO

Fondateur de MILLE407 SAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :